La Sophrologie

Comment ça marche? C’est de l’hypnose ?

Le sophrologue utilise deux techniques différentes : les exercices de relaxations associants des mouvements du corps à la respiration (donc en toute conscience) et les temps de relaxation guidés et concentrés sur des visualisations positives (à un degré moindre de conscience mais sans atteindre un niveau hypnotique).

Comment se passe une séance ? Pourquoi plusieurs séances ?

Tout d’abord la première séance, elle se décompose en deux parties. La première va permettre au sophrologue par le biais de différentes questions de connaître précisément la problématique de la personne assise en face de lui. Ce temps nécessaire d’échanges va ensuite conduire le sophrologue à établir un programme d’accompagnement spécifique pour cette personne. ( et oui le travail du sophrologue ne s’arrête pas aux séances). La séance se termine généralement sur un exercice de relaxation de base (non spécifique et accessible à tous) ainsi que sur une visualisation positive ( accompagnement guidée vers un état entre la veille et le sommeil).

Les autres séances vont s’articuler de manière différentes à la première. En général un temps d’échanges pour connaître l’état d’esprit du jour, 3 à 4 exercices de relaxations, une visualisation positive et un dernier temps de parole pour le partage des ressentis.

Un programme d’accompagnement varie selon les personnes et les problématiques mais aussi selon l’investissement du client. En effet les exercices faits en séances sont à refaire chez soi pour s’imprégner de leurs bienfaits. On compte 8 à 10 séances en moyenne. Il s’agit d’un parcours dessiné par le sophrologue avec des étapes à franchir et afin d’arriver au but fixé en 1ère séance.

La sophrologie pour QUI?
Photo de Pexen Design sur Pexels.com

Enfants

A partir de 6 ans, pour mieux se concentrer, apprendre à contrôler ses peurs, à mieux dormir, appréhender un changement de domicile ou d’école, accepter une séparation, accompagnement du TDA,

Photo de fauxels sur Pexels.com

En groupe

Dans le cadre de votre activité professionnelle, ou avec un groupe d’amis pour apprendre à gérer le stress, à se motiver pour un événement, juste pour prendre soin de soi,…

Photo de ThisIsEngineering sur Pexels.com

Adultes

Hommes, femmes pour gérer le quotidien, avoir un sommeil réparateur, pour surmonter une épreuve difficile, pour reprendre confiance en soi, pour se surpasser, pour apprivoiser ses émotions, pour accompagner les personnes souffrants d’acouphènes (hyperacousie, acceptation du trouble, limitation des effets secondaires tels que fatigue, stress et irritabilité). La sophrologie peut aussi s’associer à l’épanouissement de la sexualité (réactivation du désir, valorisation de son image, suite d’accouchement), à la préparation mentale du sportif de haut niveau (appropriation de son schéma corporel, concentration, récupération). Le Plan Cancer du Ministère de la Santé intègre la sophrologie comme soin ontologique de support pour les malades.

Photo de John-Mark Smith sur Pexels.com

Adolescents, Etudiants

A partir de 12 ans, pour se préparer aux examens scolaires, aux examens de conduite, mieux gérer ses émotions, surmonter une épreuve difficile, se surpasser dans une épreuve sportive, accepter la solitude, la situation sanitaire.

Quelques fausses croyances sur la sophrologie :

  • Le sophrologue n’est ni un psychologue ni un kinésithérapeute ni un hypnotiseur.
  • Le sophrologue ne guérit pas les maladies du type Cancer, diabète, parkinson, alzheimer,…
  • Le sophrologue ne touche jamais les gens et n’utilise pas de pierres, chants, huiles essentielles,…

Quelques vérités sur la sophrologie :

  • Le sophrologue agit avec bienveillance et sans jugement ( peu importe la pathologie, la phobie, la peur,…)
  • Le sophrologue a un code de déontologie tout comme les autres praticiens de médecine douce ( secret professionnel, aucune divulgation de données,…)
  • la sophrologie s’intègre parfaitement à la vie quotidienne et se pratique à n’importe quel moment de la journée sans matériel, ni conditions physiques particulières.
  • le sophrologue titulaire du RNCP (comme moi) a été formé par une école reconnue nationalement et a suivi une formation de plus de 300 heures.(sans compter le travail personnel)

Besoin de plus de détails, n’hésitez pas à m’appeler ou à m’écrire.